Le modèle «SCORE»

Coaching intelligence émotionnelle en ligne
L’Intelligence Émotionnelle
octobre 22, 2018
Articles Programation Neuro-Linguistique Formation en ligne
Les Niveaux Logiques
octobre 29, 2018

Albert EINSTEIN disait : « Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé ». Issu de la PNL, développé par Robert DILTS…

 
 
 

Albert EINSTEIN disait :


« Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé ».
Issu de la PNL, développé par Robert DILTS et Todd EPSTIN, le modèle SCORE est un véritable levier de mise en action en groupe. Il permet de développer l’intelligence collective et de perfectionner ce qui a été appelé un travail en co-développement. Outil de prospective permettant de clarifier un objectif, il permet à un groupe d’explorer une situation présente au travers des sigles suivants : S.C.O.R.E. Il s’agit d’une méthode où des questions guident la réflexion en commun. La tendance naturelle est de très vite vouloir trouver une solution, le cheminement aide à décaler son point de vue, à penser système, à prendre conscience de la manière dont on a jusqu’alors poser le problème. Ainsi les points importants s’articulent de la manière suivante :
  • La qualité de la communication et du contact entre chaque partenaire : écoute, respect, accueil de la différence de point de vue, curiosité, envie d’apporter sa contribution;
  • Accepter de se laisser réinterroger et de sortir du rationnel qui imprime sa marque, avec son corollaire les outils et la technique;
  • Lâcher-prise sur ses certitudes, et son angle de vue, laisser la place à d’autres pensées, aux émotions, à l’Autre.
Développée par Robert DILTS, un des grands fondateurs de la PNL, la méthode SCORE s’articule autour de 5 questions clés à se poser et à poser avant de se lancer dans l’aventure d’un projet quelconque. Parmi les modèles d’exploration utilisés en coaching, certains sont applicables largement, d’autres sont plutôt axés sur le monde de l’entreprise, et certains – comme le modèle SCORE – sont peut-être plus adaptés au coaching individuel avec une personne qui rencontre des problèmes constants.
Le SCORE est généralement considéré comme un outil directement associé à la PNL (Programmation Neurolinguistique ; NB : voir notre article sur La PNL), mais peut, bien sûr, être utilisé par tout coach dans les domaines du développement personnel, marketing, management de groupe, etc. Il est parfois même employé en management de projet afin de bien cerner le périmètre du projet avec le commanditaire. Il est utilisé aussi en démarche de coaching pour cadrer et analyser la demande de coaching. Le SCORE se décompose en 5 phases dont la première lettre de chaque phase formera le mot SCORE.

PRESENTATION GENERALE DU MODELE « SCORE »

S : pour l’exploration de la Situation actuelle (ou Symptômes). C : pour la recherche des Causes. O : pour le travail sur l’Objectif. R : pour chercher les Ressources nécessaires. E : pour définir les Effets attendus.

1)      Symptômes

La situation présente ou l’état présent, sont caractérisés par des symptômes, observables et vérifiables. Questions utiles :
  • Qu’est-ce qui se passe ?
  • Qu’est-ce que je ressens ?
  • Qu’est-ce qui ne me convient pas ?
  • Qu’est-ce que je veux changer ?

2) Causes :

Les causes sont les éléments sous-jacents qui sont responsables de l’apparition et du maintien des symptômes. Ils sont habituellement moins évidents et conscients que les symptômes. Les causes peuvent être internes (quelque chose qui se passe chez moi), ou externe (l’environnement, l’entreprise, etc.) Questions utiles :
  • Qu’est ce qui est à l’origine ce cela ?
  • Qu’est-ce qui provoque cela ?
  • C’est à cause de quoi / qui ?
  • Qu’est-ce qui fait que je préfère conserver la situation présente ?



3) Objectif :

L’objectif est l’état désiré qui remplacerait les symptômes. Questions utiles :
  • Qu’est-ce que je veux à la place ?
  • Quel serait la conséquence positive si je supprime les symptômes ?


4) Ressources :

Les ressources sont les éléments qui sont nécessaires à ajouter afin de pouvoir réaliser et maintenir l’objectif et les effets positifs de l’objectif, ce dont j’ai besoin pour atteindre mon objectif. C’est ce qui me permet de passer de l’intention à l’action, à la réalisation de l’objectif. Questions utiles :
  • De quoi ai-je besoin ?
  • Que faut-il pour atteindre l’objectif ?


5) Effets :

Les effets sont les conséquences à moyen et à long terme de la réalisation de l’objectif.
  1. Les effets positifs sont la motivation ou la raison pour lequel on désire atteindre l’objectif.
  2. Les effets négatifs provoquent des résistances vis à vis de l’objectif désiré.
Questions utiles :
  • Quel va être l’effet positif produit lorsque l’objectif est atteint ?
  • Comment je vois la situation une fois que j’aurai atteint l’objectif ?


En somme, Robert DILTS s’est basé principalement sur deux approches majeures, le SCORE qui permet de diagnostiquer, les causes d’une situation insuffisante et aide notamment à la recherche de vraies solutions ; et les NIVEAUX LOGIQUES qui permettent principalement de visualiser la mission à entreprendre. Ces méthodes peuvent être appliquées dans tous les domaines socioprofessionnels, avec des rendements très pertinents.

 
 

Hameth Seck

Assistant Pédagogique FCI